Signes vitaux 2020

À propos de Signes vitaux 

Le rapport Signes Vitaux est un portrait réalisé par les fondations communautaires dans plusieurs villes du Canada. Ce rapport mesure la vitalité de nos villes, identifie les grandes tendances et évalue à l’aide d’indicateurs un éventail de secteurs déterminants de la qualité de vie. Il est coordonné au niveau national par les Fondations communautaires du Canada.

Page couverture SVLes Signes vitaux du Grand Montréal 2020 : Portrait 2000-2019

Pour consulter la version courte du rapport Signes vitaux 2020.

Pour consulter la version intégrale du rapport Signes vitaux 2020.

Pour télécharger le bulletin synthèse.

Pour visionner la vidéo du lancement tenu en webdiffusion avec la CCMM.

Pour lire l’allocution d’Yvan Gauthier lors de la webdiffusion.

Pour lire la lettre ouverte d’Yvan Gauthier, parue dans La Presse.

Pour visionner le survol de la démarche et des constats des Signes vitaux avec l'Institut Mallet


Dans le cadre de son 20e anniversaire, la Fondation du Grand Montréal (FGM) présente cette édition spéciale de sa série de rapports Signes vitaux du Grand Montréal. À titre de fondation communautaire, la FGM joue un rôle qui dépasse la simple promotion de la philanthropie ; elle a aussi un devoir d’informer, de rassembler et d’encourager l’action collective dans la communauté. Par le biais de la publication des Signes vitaux, la FGM offre ainsi sa propre contribution au débat public et à la recherche de solutions aux enjeux que le Grand Montréal devra relever, aujourd’hui et demain.

Comme lors de la publication des derniers Signes vitaux en 2017, les Objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies constituent la matrice à travers laquelle le rapport a été construit. Les ODD, un programme de développement humain, positif et rassembleur, est aussi l’étoile polaire qui guide la FGM dans son engagement envers la communauté et le soutien qu’elle offre à ses donateurs.

Alors, que nous disent les ODD par rapport à la situation actuelle dans le Grand Montréal ? En fonction des cibles choisies par le biais des ODD, on peut affirmer que la région métropolitaine est, depuis quelques années, en plein essor. La stagnation de la première décennie du 21e siècle a laissé place à une croissance économique vigoureuse et à une baisse marquée du chômage. Il s’agit d’un virage impressionnant, marqué par la diversité et le dynamisme des industries de la région métropolitaine. Malheureusement, ce virage ne se reflète pas dans les autres secteurs vitaux de la société, puisque des problèmes majeurs persistent. En effet, Montréal est la capitale québécoise de la pauvreté chez les enfants, et l’on y retrouve les taux d’insécurité alimentaire les plus élevés. Malgré des efforts importants, l’exclusion sociale, le décrochage scolaire et les problèmes de santé mentale font encore et toujours partie du visage du Grand Montréal d’aujourd’hui. Dans tous ces domaines, un grand virage est maintenant devenu indispensable afin que nous puissions enfin bâtir une communauté résiliente et durable, à l’image de son état de santé économique.

Dans le but d’offrir une perspective aussi large que possible sur ces questions, le présent rapport est divisé en deux parties. Dans la première, vous en apprendrez plus, non seulement sur la situation actuelle en regard de chacun des ODD, mais également sur l’évolution de la situation au fil des deux dernières décennies. Malgré les limites des données disponibles, ce regard longitudinal vous permettra d’apprécier toute l’ampleur des succès et des défis qui jalonnent ce début de 21e siècle dans le Grand Montréal. Dans la seconde partie, nous avons demandé à un groupe de leaders issus de la relève d’esquisser leur vision du Grand Montréal de 2030. Œuvrant dans une multitude de secteurs, ces personnes sont en première ligne de la Décennie d’action, l’initiative décrétée par les Nations Unies qui nous mènera à l’échéance des ODD, dans dix ans. Par le biais de la mission des organismes et des projets auxquels ils s’emploient, ces leaders vous permettront d’imaginer les contours du Grand Montréal de demain.

Je tiens à remercier l’Institut du Québec, qui a assuré la recherche et la rédaction du rapport. Merci également à la Fondation Lucie et André Chagnon pour son soutien dans cette démarche, ainsi qu’à tous les membres du comité stratégique Signes vitaux pour leur temps, leur expertise et leurs conseils. Je souhaite que cette publication puisse être utile à tous ceux et celles qui souhaitent mieux connaître l’état de santé de notre communauté, afin de susciter des discussions et un engagement encore plus important de toute la collectivité envers la réalisation des Objectifs de développement durable.

Yvan Gauthier
Président-directeur général