Nouvelle

Kathy Fazel est la nouvelle présidente du conseil d’administration de la Fondation du Grand Montréal





Montréal, le 27 mai 2021 Réuni.e.s hier en assemblée générale annuelle, les membres de la Fondation du Grand Montréal (FGM) ont nommé madame Kathy Fazel à la présidence du conseil de la plus grande fondation communautaire du Québec, la sixième en importance au Canada. L’assemblée a également renouvelé le conseil d’administration, fait le bilan d’une année aussi mouvementée que mobilisatrice, et discuté des prochains jalons et des projets qui se profilent à l’horizon pour la Fondation.
 
L’année 2020 a vu la FGM accroître son impact dans le Grand Montréal, en jouant un rôle clé dans la riposte contre la COVID-19 dans notre communauté. La Fondation a ainsi versé plus de 33 M$ en subventions à plus de 770 organismes de bienfaisance du Grand Montréal, un nouveau record qui témoigne de l’ampleur des besoins provoqués par la pandémie. Au plan financier, les actifs sous gestion de la Fondation ont franchi le cap des 373 M$, notamment grâce à des apports excédant 46 M$ et à un taux de rendement brut remarquable de 11,33%. Pour en savoir plus sur ce bilan et sur le travail d’impact de la FGM dans le Grand Montréal, vous pouvez télécharger le rapport annuel 2020 de la Fondation.

Les membres ont ratifié la nomination de Kathy Fazel, vice-présidente, à titre de nouvelle présidente du conseil d’administration de la FGM. Madame Fazel est présentement vice-présidente et gestionnaire de portefeuille au sein de RBC PH&N Services-conseils en placement. Lauréate de la Médaille du Jubilé de diamant de la reine Élisabeth II en 2013 et du prix Inspiration-Andrée-Corriveau de l’Association des femmes en finance du Québec en 2020, Kathy Fazel allie excellence, compétence et engagement civique.
 
« Après cinq ans d’implication à la FGM, incluant une année 2020 exigeante mais riche en enseignements, je suis fière de prendre la tête du conseil d’administration, a-t-elle indiqué. Nous avons réuni une équipe expérimentée, issue d’horizons divers et bien au fait des enjeux et des défis que le Grand Montréal sera appelé à relever dans les prochaines années. Je suis particulièrement fière de voir autant de femmes mettre leurs compétences et leur leadership au service de la FGM. Le travail ne fait que commencer ! »
 
Les membres Karen Macdonald et Toni Dilli ont été nommé.e.s, respectivement, à la vice-présidence et à la trésorerie. Ces nominations font suite aux départs du président et du trésorier sortants, l’Hon. Jean-François de Grandpré et M. Laurent Giguère, qui ont complété leurs derniers mandats auprès de la FGM. Il s’agit donc en quelque sorte d’un retour aux sources pour la Fondation qui, au tournant de l’an 2000, avait aussi choisi deux femmes pour diriger son tout premier conseil d’administration.
 
« Je tiens à remercier les membres sortants du conseil, MM. Jean-François de Grandpré et Laurent Giguère. Ces deux piliers de la Fondation du Grand Montréal ont présidé à une croissance sans précédent au cours des dernières années. Grâce à leur leadership, la FGM a pu se donner les moyens de ses ambitions et devenir un joueur majeur de la philanthropie dans le Grand Montréal. Nous allons continuer dans cette voie », a ajouté madame Fazel.
 
Par ailleurs, deux nouvelles administratrices ont rejoint le conseil et viendront enrichir l'équipe en place grâce à leurs expertises diverses. Corinne Charette est Senior Fellow à l’école de gestion John-Molson de l’Université Concordia, où elle se spécialise dans le développement de stratégies numériques et la gestion des renseignements personnels. Titulaire d’un baccalauréat de sciences en génie électrique de l’Université Concordia, madame Charette possède plusieurs années d’expérience dans le secteur privé et la fonction publique canadienne. Elle a notamment été dirigeante principale de l’information du gouvernement du Canada au Secrétariat du Conseil du Trésor, et sous-ministre adjointe principale du Secteur du spectre, des technologies de l’information et des télécommunications (STIT). Elle a également occupé des postes de direction chez Transat, CANAFE, CIBC et KPMG. Depuis 2018, elle est membre indépendante du conseil de la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ) où elle préside le comité des technologies de l’information. Elle siège également depuis 2018 comme membre indépendante représentant le Québec au conseil d’ENCQOR - un partenariat public-privé dans le domaine des communications 5G à très haute vitesse, où elle est vice-présidente du conseil et présidente du comité d’audit.
 
Quant à elle, Jane Rabinowicz est directrice générale de Sème l’avenir, l'une des plus anciennes organisations caritatives du Canada. Fondé en 1945, Sème l'avenir soutient plus de 30 000 agriculteurs dans 11 pays d'Asie, d'Afrique, d'Amérique latine et au Canada, afin de diffuser des systèmes alimentaires et agricoles durables et équitables. Madame Rabinowicz est aussi cofondatrice et vice-présidente de la Silver Dollar Foundation, et vice-présidente du conseil d'administration de MakeWay. Elle a précédemment occupé des postes de direction chez Equiterre et Santropol Roulant, et a siégé aux conseils d'administration de Centraide du Grand Montréal, de la Fondation Filles d'action, du Réseau pour une alimentation durable et du Centre des organismes communautaires. Madame Rabinowicz est aussi cofondatrice de Fermiers pour la transition climatique, une importante initiative politique nationale multipartite, membre de la cohorte 2020 de la Conférence canadienne du Gouverneur général sur le leadership, et membre de la première cohorte de boursiers de l'Academy for Systems Change.
 
Visitez le site web de la FGM pour connaître la composition complète du conseil d'administration et des comités de la Fondation pour l'année 2021-2022.

- 30 -
 
Source : Fondation du Grand Montréal
Renseignements : Simon Delorme, chargé de projets aux communications
(514) 866-0808 poste 107 – simon.delorme@fgmtl.org
 
À propos de la FGM
La Fondation du Grand Montréal (FGM) engage les individus, les familles et les organismes à soutenir leur communauté par la création de fonds pour appuyer des causes choisies dans tous les secteurs. La Fondation publie le rapport Signes vitaux du Grand Montréal, fait fructifier les actifs de plus de 700 fonds, guide les donateurs et apporte un soutien aux organismes de bienfaisance de la communauté. Membre du réseau des 191 fondations communautaires du Canada, elle encourage la philanthropie comme levier important du mieux-être du Grand Montréal. Site web : fgmtl.org