Suite au rapport inquiétant de l’UNICEF : qu’en est-il des enfants du Grand Montréal ?

FGM/ juillet 12, 2017/ Non classifié(e)/ 0 comments

Le 15 juin dernier, le rapport Bilan Innocenti 14 de l’UNICEF a révélé une réalité difficile en ce qui concerne le bien-être des enfants : sur 41 pays industrialisés, le Canada se classe désormais au 25e rang alors qu’il était en 12e place en 2007.  Ce résultat en aura troublé plusieurs, d’autant plus que le Canada obtient le 33e rang pour le taux d’infanticides, le 31e rang pour le taux de suicide et présente en plus un niveau élevé d’intimidation. Pire : en termes de lutte pour éliminer la faim et améliorer la sécurité alimentaire des enfants, le Canada se classe au 37e rang.
« La publication de ces résultats a confirmé les observations que plusieurs citoyen-ne-s et organismes du Grand Montréal ont déjà partagées face à la situation des enfants », souligne Yvan Gauthier, président-directeur général de la Fondation du Grand Montréal (FGM). Voilà pourquoi, dès 2016, la FGM a décidé de faire des enfants le thème central de la publication des prochains Signes vitaux du Grand Montréal, lesquels seront présentés lors d’une conférence le 3 octobre prochain.
 
La FGM a rassemblé une trentaine d’organismes, d’institutions et d’experts préoccupés par la question de l’enfance (0-17 ans), afin de dresser un portrait statistique de la situation des enfants. Dans le cadre de plusieurs réunions, ces professionnels et intervenants ont échangé des études et des enquêtes traitant de défis reliés à la santé mentale, à la réussite scolaire, à l’environnement, à la culture, aux inégalités sociales, à l’inclusion, entre autres.
 
Outre les données mises à jour par ce comité stratégique, la démarche a inclus les enfants dans le processus de l’élaboration des Signes vitaux.  En partenariat avec l’Université de Montréal et l’Université Concordia, sept groupes d’enfants issus de différents quartiers et vivant différentes réalités (enfants de réfugiés syriens, enfants avec une limitation physique ou intellectuelle, etc.) afin qu’ils s’expriment sur leur réalité à Montréal: les enjeux, les contraintes et les rêves qu’ils entretiennent pour cette ville.

Comme l’a révélé le rapport de l’UNICEF, il est important de faire le point sur les enfants. La FGM, par la publication de Signes Vitaux, et dans le cadre de cette année spéciale marquant le 375e de Montréal et le 150e du Canada, veut lancer cette conversation sur la situation des 0-17 ans . La bonne nouvelle, des actions en ce sens sont déjà entreprises :  plusieurs acteurs communautaires et institutionnels, locaux et régionnaux, ont amorcé des initiatives stratégiques auprès d’eux.

Le comité stratégique des Signes Vitaux

AlterGo
Amplifier Montréal
Avenir d’enfants
Centraide du Grand Montréal
CIUSS Centre-Sud-de-L’Ile-de-Montréal
Commission scolaire de Montréal
Commission scolaire Marguerite-Bourgeois
Communauté métropolitaine de Montréal
Concertation Montréal
Conseil des arts et des lettres du Québec
Conseil régional de l’environnement de Montréal
Culture Montréal
Direction régionale de la santé publique
Fondation de la Famille J.W. McConnell
Forum jeunesse de l’île de Montréal
Horizon 0-5
Institut du Nouveau Monde
Institut du Québec
Les YMCA du Québec
Observatoire des tout-petits (Fondation Lucie et André Chagnon)
Québec en Forme
Réseau réussite Montréal
Section Recherche de la direction stratégique
Tommy Kulczyk, Commissaire à l’enfance de la Ville de Montréal
Université Concordia
Université de Montréal
University Advancement at McGill
 
À propos de la Fondation du Grand Montréal 

La Fondation du Grand Montréal (FGM) a mis de l’avant un modèle innovant reposant sur la création de fonds et de fondations clés en main pour les individus, les organismes et les entreprises du Grand Montréal. Comptant plus de 500 fonds, elle offre la possibilité de conseiller et d’aider le créateur d’un fonds à s’engager dans la communauté.  Depuis sa création en 1999, La FGM est devenue un carrefour philanthropique, tout en étant un levier d’investissement important pouvant soutenir les projets et les initiatives durables de tous les secteurs de la société.

 

À propos de Signes vitaux 

 

Le rapport Signes vitaux est un portrait réalisé par les fondations communautaires dans plusieurs villes du Canada. Ce rapport mesure la vitalité de nos villes, identifie les grandes tendances et évalue à l’aide d’indicateurs un éventail de secteurs déterminants de la qualité de vie. Il est coordonné au niveau national par les Fondations communautaires du Canada.
 
Source : 
Fondation du Grand Montréal
Corinne Adélakoun, directrice des communications
514 866-0808 poste 109  / corinne.adelakoun@fgmtl.org
www.fgmtl.org

Share this Post

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
*
*