Nouvelle

La croissance de la FGM permet la distribution d'une somme record en 2020





Montréal, le 11 mars 2021 
– La Fondation du Grand Montréal (FGM) a rendu publics aujourd’hui ses résultats financiers pour l’année 2020. « Malgré une année pour le moins mouvementée, la FGM est fière d’afficher un bilan de santé financière plus étincelant que jamais. Nous remercions nos donateurs et nos créateurs de fonds, qui ont plus que jamais répondu à l’appel de la philanthropie. Leurs apports à la Fondation cette année, totalisant près de 46 M$, témoignent de leur engagement sans pareil envers la communauté », a déclaré Karel Mayrand, président-directeur général de la FGM.
 
Les actifs sous gestion de la FGM et de son fonds d’investissement, notamment grâce à un taux de rendement brut considérable de 11,33 %, ont maintenu leur croissance robuste en 2020 pour désormais s’établir à 373 M$. Ce rendement a permis à la FGM de battre, encore une fois, son indice de référence établi à 10,23 %. Ces actifs se répartissent dans les 704 fonds maintenant en activité à la Fondation, et lui permettent de conserver son titre de 6e fondation communautaire en importance au Canada après seulement 20 ans d’existence.
 
Par sa participation à des fonds d’urgence COVID-19 soutenus par l’État ou par des fondations philanthropiques, ainsi que par les subventions versées par ses fonds, la FGM a distribué des subventions d’un montant total de 33,3 M$ en 2020, une somme record ayant bénéficié à plus de 770 organismes de bienfaisance ou projets spéciaux dans le Grand Montréal, œuvrant dans tous les secteurs d’activité. « Il était essentiel pour nous de mobiliser l’ensemble de nos ressources, ainsi que notre réseau de donateurs et de partenaires, pour agir comme levier et soutenir les plus vulnérables de la communauté pendant cette crise sans précédent », a expliqué M. Mayrand.
 
La FGM s'engage sur la voie de l'investissement responsable

Par ailleurs, après avoir célébré son 20e anniversaire et réitéré son adhésion aux Objectifs de développement durable des Nations Unies, il est temps pour la Fondation du Grand Montréal et son fonds d’investissement (FIFGM) de prendre un virage plus durable et responsable. C’est pourquoi la Fondation s’affaire maintenant à refonder sa politique de placement.
 
« Nous sommes très satisfaits des rendements que nous avons obtenus en 2020, en dépit de la volatilité des marchés. Ces résultats démontrent la résilience de notre politique de placement, que nos gestionnaires de fonds ont appliquée avec habileté et rigueur. Toutefois, nous pouvons faire encore mieux. C’est pourquoi la FGM a mis sur pied un groupe de travail sur l’investissement responsable, dont le mandat est d’aligner nos placements avec les valeurs et la mission de la Fondation, qui visent le mieux-être de la communauté et des générations futures » a ajouté Lise Charbonneau, vice-présidente Administration, Finance et Placements de la FGM.
 
Le groupe de travail sur l’investissement responsable, qui intégrera dans sa réflexion non seulement les critères ESG (environnementaux, sociaux et de gouvernance des entreprises) mais également les principes de l’investissement d’impact ainsi que des objectifs de réduction de l’empreinte carbone et du risque climatique dans les placements de la FGM, devrait conclure ses travaux en 2021. Cela permettra à la Fondation d’adopter une nouvelle politique de placement d’ici la fin de l’année.
 
-30-

Source : Fondation du Grand Montréal
Renseignements : Simon Delorme, chargé de projet aux communications
(514) 866-0808 poste 107 / simon.delorme@fgmtl.org
 
À propos de la FGM
La Fondation du Grand Montréal (FGM) engage les individus, les familles et les organismes à soutenir leur communauté par la création de fonds pour appuyer des causes choisies dans tous les secteurs. La Fondation publie le rapport Signes vitaux du Grand Montréal, fait fructifier les actifs de plus de 700 fonds, guide les donateurs et apporte un soutien aux organismes de bienfaisance de la communauté. Membre du réseau des 191 fondations communautaires du Canada, elle encourage la philanthropie comme levier important du mieux-être du Grand Montréal.