Nouvelle

Lancement du Partenariat climat Montréal : des leaders se mobilisent pour accélérer la réduction de GES à Montréal





Montréal, le 10 décembre 2020 –
Alors que la Ville de Montréal dévoile son Plan climat visant à atteindre ses objectifs de réduire ses émissions de gaz à effet de serre (GES) de 55 % d’ici 2030 et de devenir carboneutre en 2050, la Fondation du Grand Montréal (FGM) et la Fondation familiale Trottier sont fières d’annoncer la mise sur pied du Partenariat climat Montréal (PCM). Rassemblant des acteurs institutionnels, économiques, communautaires et philanthropiques, cette initiative indépendante se donne la mission de mobiliser les acteurs clés de la collectivité montréalaise pour accélérer la réduction des émissions de GES sur l’île, et aider la Métropole à atteindre ses objectifs.

S’inspirant des meilleurs modèles de mobilisation à l’échelle internationale, tels que le Green Ribbon Commission à Boston, le PCM compte se pencher sur des secteurs précis, qui sont parmi les plus grands générateurs de GES à Montréal, comme les bâtiments et la mobilité. Le PCM prévoit aussi concentrer ses efforts de mobilisation auprès des entreprises, des industries et des grandes institutions. Les projets citoyens seront également au cœur des activités du PCM.
 
« Partout dans le monde, les fondations philanthropiques jouent un rôle de premier plan pour accompagner les villes vers l’adoption de plans climatiques ambitieux. Montréal ne fait pas exception : aux côtés d’autres institutions et de l’organisation C40 Cities, la Fondation familiale Trottier est fière d’avoir soutenu la Ville dans l’élaboration de son plan climat », affirme Éric St-Pierre, son directeur général. « Le défi est maintenant de mobiliser l’ensemble des leaders montréalais pour atteindre nos objectifs climatiques. Par la collaboration, la concertation et l’action, notre espoir est que le Partenariat climat puisse contribuer à accélérer la décarbonisation de la métropole. La Fondation familiale Trottier est heureuse d’annoncer une contribution de 600 000 $ au projet. » poursuit-il.
 
Disposant d’une première enveloppe de 1,6 million de $, le PCM mise sur la collaboration, la mobilisation entre différents acteurs et le dialogue social pour propulser des projets concrets de réductions de GES, portés par la société civile.
 
« La lutte contre les changements climatiques est l’un des plus grands défis de notre époque. La création de ce partenariat s’inscrit dans la volonté de la FGM de mobiliser la communauté philanthropique et les leaders communautaires pour améliorer la qualité de vie des citoyens et citoyennes et atténuer les inégalités sociales auxquelles les changements climatiques contribuent. Nous agirons ainsi concrètement pour atteindre les objectifs de développement durable des Nations Unies dans la région métropolitaine et les cibles climatiques qu’elle s’est fixés », ajoute Karel Mayrand, Président-Directeur général de la FGM. « Nous saluons la volonté de la Ville de Montréal de faire de notre ville une des leaders mondiales de la lutte aux changements climatiques et la remercions pour sa contribution financière à ce grand exercice de mobilisation. » conclut-il.
 
« Nous pouvons compter à Montréal sur l’une des communautés les plus mobilisées au monde pour le climat et l’environnement. Le Partenariat climat Montréal est une démonstration importante de notre volonté à travailler ensemble pour rendre notre ville et son économie carboneutre, résiliente, inclusive et performante. Nous sommes donc heureux d’appuyer l’initiative par l’octroi d’un financement de 1 million de dollars, confirmant la participation active de Montréal au mouvement mondial de transition écologique », affirme Valérie Plante, mairesse de Montréal.
 
Montréal en tête des métropoles engagées pour le climat
Faisant suite aux succès de la collaboration établie depuis 2018 par un groupe de fondations philanthropiques, le CIUSSS du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal et la Caisse de dépôt et placement du Québec avec la Ville de Montréal et l’organisation C40 Cities pour l’élaboration du Plan climat de la Ville, le PCM place aujourd’hui la ville dans le peloton de tête des grandes métropoles mondiales en faisant de la transition écologique un pilier de sa prospérité et de son attractivité.
 
Le PCM prévoit démarrer ses activités dès janvier 2021 et compte déjà plus d’une vingtaine de membres sur son comité directeur :
  1. Joanne Bergeron, vice-présidente, Ressources humaines et vice-présidente, Développement durable, Aéroports de Montréal
  2. Julie Boucher, vice-présidente, Expérience client, communications et relations avec les communautés, Hydro-Québec
  3. Marie-Claude Bourgie, directrice générale, Fonds climat du Grand Montréal
  4. Graham Carr, recteur et vice-chancelier, Université Concordia
  5. Danielle Charest, présidente-directrice générale, Jalon
  6. Daniel Charron, vice-président, Engagement sociétal et affaires publiques, Fondaction
  7. Déborah Cherenfant, présidente, Jeune chambre de commerce de Montréal
  8. Leïla Copti, présidente, Copticom
  9. Daniel Dagenais, vice-président Opérations, Port de Montréal
  10. Pauline D'Amboise, secrétaire générale et vice-présidente Gouvernance et développement durable, Desjardins
  11. Magda Fusaro, rectrice, Université du Québec à Montréal (UQAM)
  12. Sarah Houde, présidente-directrice générale, Propulsion Québec
  13. Sabaa Khan, directrice générale, Québec et l’Atlantique, Fondation David Suzuki
  14. Diane Langlois, vice-présidente, Affaires publiques et Relations gouvernementales, Chambre de commerce du Montréal métropolitain (CCMM) 
  15. Karel Mayrand, président-directeur général, Fondation du Grand Montréal
  16. Roger Plamondon, président, Groupe immobilier Broccolini
  17. Sidney Ribaux, directeur du Bureau de la transition écologique et de la résilience, Ville de Montréal
  18. Emmanuel Rondia, directeur général, CRE-Montréal
  19. Christian Savard, directeur général, Vivre en Ville
  20. Éric St-Pierre, directeur général, Fondation familiale Trottier
  21. Caroline Tessier, directrice générale, Association des Sociétés de développement commercial (SDC) de Montréal
  22. Kim Thomassin, première vice-présidente et cheffe des Placements au Québec et de l'Investissement durable, Caisse de dépôt et placement du Québec
  23. Stéphanie Trudeau, vice-présidente exécutive, Énergir
  24. Natalie Voland, fondatrice et présidente, Gestion immobilière Quo Vadis
Toutes les informations sur ses activités, sa feuille de route, sa structure de gouvernance et son financement seront publiées au fur et à mesure et accessibles au grand public via son site internet : www.climatmontreal.com.
 
-30-
À propos du Partenariat climat Montréal
Le Partenariat est une initiative indépendante qui rassemble des organisations économiques, communautaires, institutionnelles et philanthropiques et qui a pour mission de mobiliser les acteurs-clés de la collectivité montréalaise pour contribuer à réduire les émissions de GES de 55 % d’ici 2030 et mettre la métropole sur la voie de la carboneutralité d’ici 2050.  
Le Partenariat climat Montréal fait suite au succès de la collaboration établie en 2018-19 par un groupe de fondations philanthropiques avec la Ville de Montréal et l’organisation C40 Cities pour l’élaboration du Plan climat de la Ville et s’inspire des meilleurs modèles de mobilisation à l’échelle internationale, tels que le Green Ribbon Commission à Boston. Le Partenariat place la ville dans le peloton de tête des grandes métropoles mondiales regroupées au sein du C40 en faisant de la transition écologique un pilier de sa prospérité et de son attractivité. L’initiative est financée par la Fondation familiale Trottier et la Ville de Montréal.
 
Pour en savoir plus : www.climatmontreal.com