Nouvelle

Investissement responsable : La FGM réduira de 45% les émissions de carbone de son portefeuille d'actifs d'ici 2030



Montréal, le 2 novembre 2021 – La Fondation du Grand Montréal (FGM) dévoile aujourd’hui sa nouvelle stratégie d’investissement responsable. Intégrant les facteurs environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG), les notions d’équité, de diversité et d’inclusion (EDI) ainsi que l’actionnariat actif, l’investissement d’impact et la gestion du risque climatique, cette nouvelle stratégie s’intègre à la politique de placement de la FGM et prévoit notamment une réduction de 45% des émissions de carbone de son portefeuille d’actifs d’ici 2030, ainsi que l’atteinte de la carboneutralité d’ici 2050

« À la FGM, nous croyons que l’ensemble de nos actifs doivent s’aligner avec nos valeurs, et qu’ils constituent un levier important pour nous permettre de mieux réaliser notre mission. Avec cette stratégie d’investissement responsable, notre objectif est de nous positionner à l’avant-garde des meilleures pratiques – non seulement dans le milieu philanthropique, mais aussi par rapport au secteur financier dans son ensemble. À l’heure où la crise climatique se fait de plus en plus menaçante, et où notre société commence enfin à prendre conscience de la portée des enjeux de justice, d’équité, de diversité et d’inclusion, chacune de nos institutions doit faire preuve d’un leadership renouvelé. La FGM répond présent » explique Karel Mayrand, président-directeur général de la FGM.

Sur le plan de la gestion du risque climatique, la FGM fait siennes les cibles de l’Accord de Paris. La Fondation reconnaît le consensus scientifique sur le climat et les risques matériels et financiers qui en découlent, et constate que ces risques auront un impact sur ses placements et ses rendements futurs. Cette réforme est donc nécessaire pour protéger les capacités à long terme de la FGM à œuvrer au mieux-être la communauté du Grand Montréal. Concrètement, en plus de viser une réduction de 45 % des émissions de GES de son portefeuille d’ici 2030 et sa carboneutralité d’ici 2050, cela signifie notamment que la FGM encouragera ses gestionnaires de fonds à adopter les meilleures pratiques recommandées par la Task Force on Climate-Related Financial Disclosure (TCFD), dont la divulgation des plans et des mesures climatiques des entreprises telles que les empreintes carbone. D’ici 2024, toutes les classes d’actifs détenus par la FGM devront également intégrer les facteurs ESG. 

« L'identification, le suivi et l’intégration de critères d’investissement responsable dans la gestion du portefeuille de la Fondation mèneront aussi à de nouvelles occasions d’investissement, qui soutiendront aussi les efforts collectifs mis de l’avant afin de répondre aux défis locaux et mondiaux les plus pressants. C’est pourquoi la FGM intégrera formellement, d’ici 2024, des critères ESG dans l’ensemble de ses actifs, alors qu’elle mettra en place un portefeuille d’investissements regroupant des gestionnaires de haute qualité en termes de cotes ESG » ajoute Lise Charbonneau, vice-présidente Administration, Finance et Placements de la FGM.

En outre, la Fondation se dotera de pratiques d'investissement et d’actionnariat actif qui sont alignées avec le Pacte mondial des Nations Unies sur les droits de la personne, ainsi qu’avec la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones, avec un accent particulier mis sur la réconciliation et le respect des droits des Premiers Peuples du Canada. La reconnaissance de la diversité, l'équité et l'inclusion sont au cœur des valeurs et de la mission de la FGM, qui considère également qu’elles génèrent de meilleures idées et de meilleurs résultats d'investissement à long terme. C’est pourquoi, dans son rôle d’investisseur auprès des entreprises, la FGM fera la promotion des meilleures pratiques en matière de respect des droits de la personne et de réconciliation, de justice, d'équité, de diversité et d'inclusion sous toutes ses formes. Les gestionnaires de fonds délégués par la FGM seront également évalués en fonction de ces critères.

Enfin, la Fondation reconnait que l’investissement d’impact est un secteur en émergence. Lorsque de nouvelles occasions lui permettant d’envisager ce type d’investissement verront le jour, la FGM réorientera une partie de ses allocations vers ces stratégies. Cela lui permettra de contribuer à faire progresser les solutions sociales et environnementales dont notre société a besoin, grâce à des investissements qui produiront également des rendements financiers intéressants, tout en soutenant l’émergence et le développement de secteurs économiques durables et de gestionnaires locaux issus de milieux divers. La Fondation s'engage donc à réaliser un premier investissement d'impact d’ici la fin de l'année 2023. Par la suite, et sur un horizon de 5 ans, la FGM évaluera l'opportunité d'investir des sommes additionnelles dans ce créneau, jusqu'à la hauteur de 5% de ses actifs. 

La nouvelle stratégie d’investissement responsable de la Fondation du Grand Montréal est disponible sur le site web de la FGM, tout comme l’intégralité de sa politique de placement mise à jour.

-30- 

Source : Fondation du Grand Montréal

Renseignements : Simon Delorme, chargé de projet aux communications et relations publiques – (514) 866-0808 poste 107 / simon.delorme@fgmtl.org

À propos de la FGM
La Fondation du Grand Montréal (FGM) engage les individus, les familles et les organismes à soutenir leur communauté par la création de fonds pour appuyer des causes choisies dans tous les secteurs. La Fondation publie le rapport Signes vitaux du Grand Montréal, fait fructifier les actifs de plus de 700 fonds, guide les donateurs et apporte un soutien aux organismes de bienfaisance de la communauté. Membre du réseau des 191 fondations communautaires du Canada, elle encourage la philanthropie comme levier important du mieux-être du Grand Montréal. Site web : fgmtl.org