Nouvelle

Signes vitaux des enfants du Grand Montréal: errata 1e édition



Errata pour la 1e édition de Signes vitaux 2017 des enfants du Grand Montréal, Fondation du Grand Montréal.
 
·         Page 10, titre : lire « 35 000 enfants du Grand Montréal dépendent des programmes de dépannage alimentaire offerts par les banques alimentaires », au lieu de «35 000 enfants du Grand Montréal dépendent de banques alimentaires ».
 
·         Page 10, 3e paragraphe : lire « Chaque mois, ce sont près de 35 000 enfants âgés de moins de 18 ans qui recevaient une aide des programmes de dépannage de Moisson Montréal, Moisson Laval ou Moisson Rive-Sud (Tableau 2.1) » au lieu de « Chaque mois, ce sont près de 35 000 enfants âgés de moins de 18 ans qui recevaient une aide alimentaire de Moisson Montréal, Moisson Laval ou Moisson Rive-Sud ».
 
·         Page 10, suppression du 4e paragraphe : « En 2015, 1 parent montréalais sur 5 ayant au moins un enfant de moins de 6 ans mentionnait avoir utilisé « souvent » les services d’une banque alimentaire, d’une banque de vêtements ou autres aides matérielles au cours des 12 derniers mois. Il s’agit d’une proportion similaire à celle pour l’ensemble du Québec »
 
·         Page 10, tableau 2.2, avant-dernière ligne, première colonne :  lire « Territoires fédéraux » au lieu de « Territoire du Nord-Ouest ».
 
·         Page 20, figure 6.1, légende, couleur violette : lire « Tous types de ménages » au lieu de « célibataire ».




INFORMATION GÉNÉRALE

Vitrine de vos actionsSignesvitaux 2017

DONNEZ MAINTENANT

Fonds d'aide pour les réfugiésFaites un don en ligne