Nouvelle

Panels de la FGM sur des enjeux vitaux



Dans le cadre du lancement du rapport Signes vitaux 2015 du Grand Montréal cet automne, la FGM a démontré sa capacité de mobiliser les forces vives de la communauté autour d’objectifs communs visant le mieux-être du Grand Montréal par la tenue de cinq panels thématiques. Les 23 intervenants participants, reconnus pour leur expertise de pointe et issus du milieu scientifique, des administrations locales et du milieu communautaire, y ont brossé un portrait de la situation, identifié les principaux défis à relever et présenté des statistiques récentes sur certains enjeux vitaux pour le Grand Montréal.  

LUTTE À L’ITINÉRANCE : des efforts de plus en plus concertés!

Si la lutte à l’itinérance est devenue un enjeu public, c’est grâce aux efforts concertés d’organismes engagés à divers niveaux dans prise en charge de cette problématique. Les échanges du panel ont permis de forger une collaboration encore plus importante entre la Ville, des organismes du milieu et les institutions.  
  



ACCOMPAGNER LES JEUNES JUSQU’AU BOUT POUR CONTRER LE DÉCROCHAGE SCOLAIRE

Bien qu’on observe un progrès depuis quelques décennies en matière de lutte au décrochage scolaire, celui-ci ne se traduit pas uniquement par le taux de diplomation. Accompagner un jeune jusqu’au bout, dans la mesure de ses propres capacités, c’est aussi une avancée à considérer. Le panel a notamment permis aux participants de débattre de situations concrètes, de réussites partagées et de la recherche, qui doit être davantage valorisée. 


Voir les photos


LES DÉFIS DE L’ENVIRONNEMENT EN MONTÉRÉGIE ET À MONTRÉAL : L’AMÉNAGEMENT DURABLE DU TERRITOIRE ET LES SAINES HABITUDES DE VIE
 



Deux panels ont permis de sonder les experts et la communauté – en Montérégie et à Montréal – afin d’obtenir une lecture globale du phénomène des changements climatiques et des solutions locales envisagées. De nombreux défis persistent en matière de lutte contre les effets des changements climatiques. 

Voir les photos du panel
de la Montérégie

En effet, il faut à la fois contribuer au développement d’un environnement urbain de qualité, planifié en fonction des transports collectifs, et encourager la population à adopter de saines habitudes de vie. Il est également nécessaire de mettre en place des mécanismes de concertation à l’échelle régionale pour déterminer des priorités d’intervention communes.  




Voir les photos du panel de Montréal


LA VIOLENCE FAMILIALE, C’EST LE TEMPS D’EN PARLER!

Les panélistes ont souligné l’importance d’assurer une réelle coordination entre différents intervenants, autant en amont qu’en aval des problèmes de violence familiale, de manière à développer une vision et une compréhension communes de cet enjeu. De plus, la question du financement reste encore cruciale. Il apparaît évident que de plus grandes ressources doivent être allouées pour contrer ce phénomène préoccupant dans le Grand Montréal. 
Voir les photos




DONNEZ MAINTENANT

Fonds d'aide pour les réfugiésFaites un don en ligne